Vous êtes ici : Accueil > Vie de l’élève > Robotique > ROBOTIQUE 2012 : Résultats
Publié : 25 mai 2012

ROBOTIQUE 2012 : Résultats




 


Une journée très chaude...
La météo plus qu’estivale avec des températures élevées plus une succession de problèmes techniques à régler très rapidement ont transformé cette journée en marathon dans une chaleur étouffante.


Première surprise le matin en arrivant !
Le super robot imaginé et construit par Emile puis mis au point collectivement avait un fort potentiel avec une vitesse théorique deux fois supérieure au modèle traditionnel. Mais l’organisateur n’a pas accepté la construction car nos chenilles n’étaient que des roues munies de patins ! Effondrement, désastre, que faire ? Après réflexion, il semble possible d’ajouter deux petites roues et de mettre des micros chenilles... Une heure d’assemblage et des chemises bien trempées : ça marche !
A l’issue des épreuves du matin, Marie, Emile, Thomas et Victor obtiennent des places de 6° et 10° sur 41 équipes.


On recommence l’après-midi, et toujours des problèmes !
Les nouveaux circuits sont découverts, programmation sans encombre, tests et soudain l’un des robots ne répond plus, il n’en fait qu’à sa tête... Après examen de la structure, on découvre un capteur de contact qui était légèrement décalé et qui n’assurait plus sa fonction. Problème résolu !


Remise en place du robot et nouveaux tests : maintenant il ne veut plus suivre la ligne noire qui doit le conduire jusqu’au but. Pourtant le programme n’a pas été modifié. On essaie différentes solutions : changement de batterie, vérification des câbles, changement de capteurs... rien à faire !
Dans un éclair de génie "Tiens on dirait qu’il manque une pièce ici..." La petite cale qui doit maintenir le capteur suiveur de ligne à 7 mm de la piste n’est plus là, on la remplace et tout rentre l’ordre...


C’est pas fini...
Ensuite c’est le capteur de distance qui semble hors service... Vérification des branchements, changement du capteur... rien à faire. Finalement on change la batterie, ce qui provoque la ré-initialisation de l’interface : ça marche !


Après toutes ces frayeurs, une place de 3° est accrochée pour l’après midi. En classement cumulé (matin + après-midi) on termine 5° et 13° sur 41 !


Bravo à tous les quatre
Merci à M Bourriaud qui a assuré le transport de nos valeureux concurrents


Jean-Charles SABOUREUX